Solfège

Librio
La méthode de solfège idéale pour les débutants.
Daniel Ichbiah
100 000 exemplaires vendus !

Solfège de Daniel Ichbiah 2013 Solfège de Daniel Ichbiah 2011 Solfège de Daniel Ichbiah 2006 Solfège de Daniel Ichbiah 2003

4 éditions : 2013, 2011, 2006, 2003

La nouvelle édition mise à jour inclut un apprentissage de la flûte, et de nouvelles partitions.

Le best-seller du solfège

Solfège de Daniel Ichbiah est la meilleure vente de livres de solfège en France depuis près de 15 ans. Ses ventes sont deux fois plus fortes que Solfège pour les Nuls

Il est très régulièrement n°1 des ventes de catégories diverses à la Fnac comme sur Amazon.

Hit parade Amazon du 2 février 2014
Solfège de Daniel Ichbiah n°1 des ventes sur Amazon

Début février 2014 : 1002 jours dans le Top 100 Arts musique et cinéma de Amazon.fr
1002 jours dans le Top 100

Hit parade Fnac du 20 mai 2013
Solfège de Daniel Ichbiah n°1 des ventes à la Fnac

Présentation de Solfège par l'auteur

danic La plupart des méthodes de solfège que j'ai pu aborder étaient fastidieuses, rébarbatives, inintéressantes…

Et j'ai vu trop souvent des étudiants musiciens se décourager très vite (parfois le temps d'un week-end !) dès lors qu'ils devaient aborder de telles notions.

L'idée de ce livre a consisté à faire une méthode de solfège réellement conçue pour les débutants, et aussi pour ceux qui ont pu laisser tomber, estimant que la cause était perdue (et elle ne l'est pas !). J'ai voulu cette méthode de solfège "informelle", l'idée étant de dé-dramatiser le sujet par une approche complètement différente des méthodes actuelles. Au risque de choquer les puristes !

Son ambition :

Aider l'étudiant à passer la première étape du solfège, celle consistant à pouvoir lire une partition simple et à pouvoir la jouer au piano ou sur un clavier.

Bien souvent, ceux qui achètent une méthode n'arrivent jamais à un tel résultat ! Ils ne parviennent jamais jusqu'au point où ils puissent déchiffrer une partition afin de l'interpréter.

Le discours de la méthode

Plusieurs idées fortes ont présidé à l'écriture de ce livre :

1. Pratique

Le solfège n'est pas une fin en soi.

Il sert à lire des notes et des signes sur des partitions en vue d'interpréter des morceaux. Dans cette optique, toutes les notions étudiées sont pratiques.

L'étudiant découvre les notes, les indications de temps, de tempo, au travers d'exemples aisés à interpréter. Je suis parti d'un principe simple : jouer d'un instrument procure un réel bonheur. Savoir placer les doigts des deux mains sur un clavier ou une flûte suscite un plaisir immense.

A la fin de cet apprentissage du solfège, l'étudiant est en mesure de déchiffrer des morceaux simples de compositeurs tels que Schubert, Beethoven, Mozart, Bach, les Beatles, Scott Joplin…. Ces divers compositeurs ont tous écrit des morceaux accessibles aux débutants.

2. Ludique

J'ai opté pour une présentation ludique de la théorie. Quelques exemples :

 

3. Illustrée

Le livre comporte de nombreuses illustrations, qu'il s'agisse de portées ou de reproductions de claviers de piano avec indication des touches à jouer.

L'objectif de la méthode est d'ouvrir une personne au solfège, de lui donner les premiers ingrédients pour aller de l'avant, d'étudier des partitions simples, et d'être en mesure d'étudier des méthodes plus ambitieuses, une fois cette première étape de familiarisation franchie.

L'édition mise à jour de Solfège

L'édition publiée en 2011 (et aussi en 2013) permet de faire ses premiers pas en matière de solfège avec une flûte.

Elle permet également en fin d'étude d'interpréter au piano des morceaux célèbres tels que les Gymnopédies de Erik Satie ou la Sonate au Clair de Lune de Beethoven.

Ces morceaux sont proposés sous une forme simplifiée ou réduite, afin de pouvoir être abordables par des débutants.

L'introduction du livre

1. Préliminaires

La musique est une source de bonheur illimitée. Mozart, Coltrane ou Bob Dylan évoquent des océans de délectation à ceux qui apprécient ces envolées vers d'autres univers.

S'il existe une activité encore plus réjouissante que l'écoute de musiques, c'est d'en jouer. De sentir sous ses doigts, évoluer une danse de Schubert, quelques accords de jazz, un morceau de Norah Jones... Cette source de plaisir est toujours là, dès que l'on pose les doigts sur un clavier, même des années après l'apprentissage initial. Mieux encore, l'interprétation se bonifie avec le temps, car elle devient plus personnelle. Toutefois, pour apprendre à jouer de la musique, il faut en passer par un vilain système, une codification peu logique, et inutilement complexe : le pénible solfège !

J'ai vu des apprentis musiciens, le sourire aux lèvres, acquérir un instrument le samedi matin, bien décidé à s'astreindre à une pratique journalière, prendre un aller simple vers les Îles de la Béatitude. Et puis voilà… Ils abordent le solfège et découvre cette infernale notation ! Les épaules s'affaissent, le teint devient pâle, le moral s'effondre et les bonnes résolutions s'évaporent bien avant le dimanche soir.

Certains musiciens accomplis évoquent avec amertume le temps où ils ont dû apprendre le solfège. Ce qu'ils reprochent le plus souvent à cette étude : le fait qu'ils aient longtemps ignoré à quoi cela pouvait bien servir. Dans l'enseignement de la théorie de la musique, cette dernière était cruellement absente ! Et d'évoquer des mois ou années d'ennui…

Le plaisir avant tout

Ayant étudié une bonne dizaine de méthodes de solfèges (dont certaines faisaient de sérieux efforts de pédagogie), j'ai emprunté quelques principes à certaines d'entre elles et puis aussi, innové sur certains points. Il m'a en effet semblé que la meilleure façon de franchir certaines étapes, consistait à transgresser le caractère sacro-saint du solfège et à le traiter d'une manière ludique, parfois terriblement irrespectueuse, celle qui est reproduite ici. Il est possible que certains musicologues poussent des cris d'orfraie s'ils découvrent certaines parties de ce guide. Mais qui s'en soucie ? Cette méthode ne s'adresse pas à eux. Elle vise à procurer le plaisir de jouer des morceaux. Une fois que ce plaisir aura été obtenu, il constituera un aiguillon suffisamment puissant pour susciter le désir d'aller de l'avant.

Puisqu'il s'agit ici d'une introduction au solfège, toutes les notions avancées ont volontairement été écartées. Si au terme de cette étude, vous choisissez d'apprendre le solfège de façon plus poussée, vous pourrez aborder l'une des méthodes existantes et approfondir ce vaste sujet. Ce livre a pour vocation d'accompagner vos premiers pas et de vous transformer en un musicien.

Un seul mot d'ordre : le plaisir !

Apprendre en jouant

L'ambition claire de ce livre, c'est de vous apprendre à jouer des morceaux ! Des morceaux que vous aimez écouter et que vous aimeriez donc interpréter.

Il s'agit pour commencer de vous mettre à l'aise face à une partition. Pour ce faire, nous examinerons les divers hyéroglyphes présents sur la majorité des partitions et les décoderons. Par la suite, nous aborderons les sonorités des notes, et leurs rapports avec leurs consoeurs. Nous apprendrons ensuite à déchiffrer un premier niveau de lecture, celui des rythmes. Puis un deuxième, celui du nom des notes.

Au bout de quelques semaines, vous vous surprendrez malgré vous à chanter les notes en rythme simplement en posant le regard sur certaines partitions simples. Et dans un temps relativement court, vous sentirez les doigts de la main gauche comme de la main droite se placer instinctivement sur les bonnes notes du clavier.

À la découverte d'un nouvel alphabet

Le solfège est comparable à un alphabet. Lorsque vous posez les yeux sur un texte, vous le lisez sans réfléchir aux diverses lettres, et à la ponctuation. Mais si vous pouvez vous souvenir de vos débuts en matière de lecture - ou si vous observez des enfants abordant leurs premières lettres - vous savez qu'il a fallu une énorme dose de pratique avant que la lecture ne devienne comme une seconde nature.

Il se trouve que le déchiffrage d'une partition fait appel à un grand nombre de notions, davantage que pour la lecture d'un texte. Le musicien doit pouvoir déchiffrer à la fois le rythme et la mélodie des notes. Fort heureusement, ce n'est qu'une question de pratique. Et cette pratique doit être effectuée de manière progressive.

Nous vous proposons une méthode d'apprentissage qui devrait vous permettre de lire et d'interpréter n'importe quelle partition de niveau débutant ou moyen. Cette méthode vous sera utile durant vos premiers mois (ou années) de pratique. Il faudra toutefois effectuer un grand nombre d'exercices de lecture, d'écriture et d'interprétation avant que l'accoutumance ne se produise d'associer automatiquement le symbole lu sur la partition avec la note correspondante. Imaginez le temps qui serait nécessaire pour apprendre un alphabet différent du nôtre et vous comprendrez l'importance de l'effort demandé.

Cette méthode comporte notamment de nombreux exercices d'écriture sur des portées musicales. Pour vous aider à les accomplir, vous pouvez imprimer la partition vide que nous avons placé sur le site Web associé à ce livre (ichbiah.online.fr/solfege.htm). Pour soutenir vos efforts, rien de tel que l'agrément lié à la pratique instrumentale. En apprenant à jouer de petits morceaux, relativement faciles au début, vous aurez constamment l'envie de progresser. Il faut donc perpétuellement garder à l'esprit cette cerise sur le gâteau : jouer des pièces musicales.

Le matériel

L'esprit de cette méthode est pratique : vous lisez et vous jouez ! L'accessoire indispensable est donc un clavier. Ce peut être un piano, un synthétiseur, un clavier MIDI relié à un ordinateur, etc. S'il s'agit d'un petit clavier, il faudrait qu'il couvre au minimum 5 octaves.

A partir du chapitre intitulé "la gamme de do", ce clavier sera constamment sollicité. Vous étudierez avec les doigts sur les touches d'ivoire et d'ébène et c'est cette association permanente entre la note sur la partition et le son qu'elle engendre une fois jouée qui va progressivement créer l'association "automatique" entre les deux. Au bout de quelques semaines ou mois, lorsque vous verrez une note sur une partition, vous l'entendrez naturellement avant même de la jouer !

Quelques avis de lecteurs

Solfège sur Amazon

*****
Superbe livre, simple et très clair
5 février 2011
Par Sab
Moi qui n'ai jamais fait ni musique ni solfège, ce livre est tout simplement parfait. Simple, concis et précis. Le livre que je souhaitais. Merci

*****
Très bon livre
1 mars 2004
mickael GRANGIER (Mulhouse)
Avec ce petit livre, très abordable, j'ai réussi à me donner envie d'apprendre le solfège, qui est toujours plutot utile pour jouer de la musique. Je le conseille pour ceux qui commence tout juste l'apprentissage de la musique, et ce sans profésseur.

*****
excellent
31 août 2013
marie Dora 'lectrice'
ce livre est parfait pour des adultes qui souhaitent apprendre le solfège .Ludique et imagé explications simples pour un domaine ardu .Je l'ai montrer à une amie musicienne qui fut fort intéressée et c'est avec grand plaisir que nous lui avons offert et nous en avons commandé un autre . je vous le recommande aussi

*****
Adieu calvaire et apréhension
11 avril 2010
Wavrant Daniel (Rubempré, Somme)
Grand coup de chapeau, je suis batteur autodidacte, je ne jouais qu'à l'oreille et par mimétisme grâce à cet outil car on peut le nommer ainsi j'ai abordé le solfège avec simplicité. Mais surtout cet ouvrage m'a donné un réel goût pour le solfège, je pratique maintenant tous les jours cette activité. J'ai même abordé les ouvrages de batterie Dante Agostini en autodidacte ce qui sans ce manuel ni professeur m'aurait été impossible. Grand merci à Daniel Ichbiah.

*****
A mettre entre toutes les mains!!!
29 décembre 2008
David SAINT MARC (Paris, France) Excellent petit ouvrage d'initiation avec une approche très originale. La rédaction est excellente, on nous raconte une histoire, et l'on apprend en même temps. J'ai adoré !!! Pour être opérationnel, pas de miracle => entrainement, exercices répétitifs indispensables.

*****
On commence par les bases...
13 janvier 2011
Par Fred
Bon ouvrage d'initiation au solfège avant de rentrer dans le vif du sujet... savoir lire pour pouvoir apprendre à jouer ! Ma femme ne le quite plus..

Solfège sur Fnac.com

*****
parfait
11/07/2012
qmauryzam
parfait rapide et sérieux livre très bien simple d'accès ! merci au vendeur

*****
Super livre
17/05/2011
Romain
Super livre, très pratique, méthode simple, je n'en suis pas du tout déçu, il est super, plus besoin de 4 ans de solfège avec ce livre, il est très complet, j'en suis satisfait, et je vous le recommande vraiment, en plus il n'est pas très cher ;)

*****
VOUS AVEZ DIT SOLFÈGE ? ...AVEC PLAISIR !
6 aout 2011
Corneille
Qui n'a jamais été découragé par la rigueur des cours de solfège ? Comment la musique si mélodieuse, si harmonique, si intuitive pourrait bien s'écrire ? J'en ai personnellement souffert et trop souvent négligé son apprentissage pour plus tard m'en reprocher la faiblesse lors d'une "tentative" de licence en guitare classique. Quelle bonne idée de l'enseigner pour que le plaisir en efface la contrainte ! Un ouvrage à offrir et à conseiller.

*****
Pas de bémol
8/6/2011
Josian
Un petit guide, à petit prix, mais dotés de grands pouvoirs ! Celui, notamment, de vous convaincre que le solfège, finalement, ce n'est pas si compliqué que ça ! Treize leçons pour maîtriser sans effort les principes de base. Essayez !

Ecouter certains des morceaux proposés en apprentissage

La page Partitions du livre Solfège permet d'écouter certains morceaux proposés au débutant. Elle donne également accès à une partition type que l'on peut imprimer.

D'autres méthodes de musique de Daniel Ichbiah sont présentées sur la page Méthodes d'apprentissage de la musique